Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
31 juillet 2013 3 31 /07 /juillet /2013 14:29

Quand un article est bien construit, je préfère vous le faire partager tel quel !

Chaque mois, LRBEVA NUTRITION propose l’analyse en images d’une tendance alimentaire : les DESSERTS GLACES sont à l'honneur.

 

"Une fois n’est pas coutume : voici un cahier de tendance estival, pas très nutritionnellement correct certes, mais néanmoins instructif ! D’après le dernier dossier de Linéaires sur le sujet, la mutation du rayon glaces se poursuit. Bacs et cônes sont en perte de vitesse, et la croissance en valeur du rayon repose essentiellement sur les pots, très florissants. Les innovations bourgeonnent également surla pâtisserie. Les glaces artisanales (Cigalines, Altiflore, P. Faur, Turbine aux saveurs, Terres Bleues, Jampi…) s’offrent un détour par la grande distribution : leur prix n’est pas compétitif mais leur ancrage local et leur qualité sont des atouts reconnus.

Côté nutrition, attention à la facture calorique ! D’après l’étude Oqali de 2012 portant sur plus de 1400 produits, il existe des différences significatives de composition nutritionnelle entre les familles pour la valeur énergétique, les lipides, les acides gras saturés, les glucides et les sucres aux 100 ml. Par exemple, les barres glacées sont significativement plus énergétiques que les glaces à l’eau ou aux fruits et les sorbets. Il existe également de grandes variabilités à l’intérieur des familles pour tous les nutriments.

Les glaces étant des produits associés à une forte connotation « plaisir », les axes d’amélioration sont peu nombreux. Leur fabrication implique notamment la présence indispensable de matières grasses (sauf pour les sorbets et glaces à l’eau) ainsi que de sucres. Toutefois, il pourrait être envisagé de réduire les tailles de portions individuelles des plus gros formats et de travailler sur les teneurs en lipides et en sucres notamment au regard des variabilités intra-famille importantes. Mars France s’est déjà engagé, via une charte d’engagement volontaire de progrès nutritionnel, à diminuer les teneurs en lipides et en sucres de ses glaces et crèmes glacées."

source : linkdesserts glacés 2013

 

Il est cependant essentiel de rappeler que les ARTISANS ont aussi leur place dans le domaine des glaces.

Le dernier reportage de CAPITAL nous l'a rappelé !

 logoterread25c325a9lice.jpgTerre Adélice en Ardèche sélectionne les meilleurs ingrédients et priorité aux fournisseurs locaux. link

 

L'artisanat sait aussi s'ouvrir à l'innovation. Pedone Glacier en région parisienne, artisan depuis 1959, a développé des glaces pour ANGELINA. Le choix des matières premières, des fruits est toujours le leitmotiv pour l'ensemble des artisans rencontrés.

Il y a aussi dans les Yvelines le chocolatier PÂRIS qui s'est lancé dans cette nouvelle activité

 

A Pornic, LA FRAISERAIE , sélectionné par les cueillettes Chapeau de Paille, travaille de façon artisanale. Les fruits sont achetés à des producteurs, ou à des organisations certifiées (Vanille de Madagascar par exemple). La particularité de ces glaces est l'absence de foisonnement (= enrichissement en air autorisé par la législation) contrairement aux produits industriels. Vous retrouvez non pas de l'air et du fruit, mais 100% du fruit dans votre produit fini ! link

REFAIRE DECOUVRIR LE VRAI GOUT DES SAVEURS !

Repost 0
Published by Dom'Innove - dans Desserts
commenter cet article
8 février 2012 3 08 /02 /février /2012 08:50

http://www.lemondedusurgele.fr/img/LeMondeDuSurgele/articles/autresphotos/971/250/AutrePhoto_jacques_fournil_invi_1326304453.jpg?preventCache=1328651526%3E

La Pizza sucrée ...

Jacques Fournil produit depuis 20 ans des pizzas surgelées au feu de bois.

Cette société s'est concentrée sur des niches de marché, après le Halal et le Bio, voici celle du sucré.

 

En 2012, une gamme de 5 recettes conditionnées en 420g, l'une ciblant les plus jeunes pour le goûter; les autres visant une consommation en famille au dessert.

"Ces pizzas sucrées proposent une alternative ludique dans le rayon avec un chiffre d'affaire additionnel à la clé " Stéphane Lepelleux, directeur commercial de la société.

Source : Le Monde du surgelé - janv/fev 2012

 

Marie et Boncolac s'associent pour créer une gamme de pâtisseries surgeléshttp://www.lsa-conso.fr/mediatheque/3/5/7/000011753_5.jpg

Marie élargit son périmètre au rayon de la pâtisserie surgelés en s'associant au spécialiste du Secteur Boncolac et lance ainsi une gamme de 6 références sucrées. La pâtisserie surgelés en GMS représente plus de 43 millions d'euros de chiffre d'affaires ( CAM à mi-juin 2011, source SymphonyIRI), elle est tirée par les tartes (+2 % en volume). Si la GMS détient 57 % du marché des surgelés en volume, sa part en sucré se limite à 28 % en volume. Il y a donc clairement un potentiel de développement. Marie déjà présent sur le rayon traiteur surgelés investit le linéaire de la pâtisserie dès le mois d'octobre avec ce partenariat. "Nous réunissons ainsi la qualité de Marie et le savoir-faire des produits Boncolac", confie Philippe Gelin, Président de Marie. La gamme est composée de quatre tartes (tatin, citron meringuée, poires et framboises) et de deux desserts (fondant au chocolat et crumble aux pommes) L'objectif de ce lancement : prendre le leadership de la pâtisserie surgelés.

Source : LSA - 28 septembre 2011 par CAMILLE HAREL

 

Y'à plus qu'à déguster !!!

Repost 0
Published by Domitille Lebrot - dans Desserts
commenter cet article

Présentation

  • : Dom'Innove, La Passion pour l'Innovation Alimentaire
  • Dom'Innove, La Passion pour l'Innovation Alimentaire
  • : Domitille LEBROT, responsable Développement Nouveaux Produits, curieuse par l'innovation agro-alimentaire, vous présente les dernières tendances de l'agro-alimentaire. Mon poste chez Les Fermes de Gally me confère une certaine exigence quant à la sélection des produits à proposer à nos clients.
  • Contact

Recherche